Actualité

Quel est le processus suivi dans le recyclage du plastique ?

Les plastiques font partie intégrante de notre quotidien et font partie des objets que nous utilisons le plus. Bien qu’ils présentent de nombreux avantages, ils ne sont pas exempts de conséquences parfois néfastes sur nos vies et l’environnement. Présentant de nombreux dommages pour les écosystèmes terrestres et aquatiques, la nécessité de freiner la prolifération et l’accumulation des plastiques est une question vitale. Découvrez comment traiter les déchets plastiques dans cet article.

La collecte des déchets plastiques

Le traitement des déchets plastique ou le recyclage de plastique se déroule suivant une succession d’étapes. La première étape de cette longue série est celle de la collecte des déchets plastiques. Cette phase requiert la contribution et la collaboration des ménages. Ces derniers font le tri et séparent les déchets non biodégradables qu’ils stockent dans des caisses ou des poubelles jaunes. Une fois collectés, tous les déchets plastiques doivent être convoyés vers des décharges spécialisées pour un tri plus minutieux.

A voir aussi : Quelles sont les fonctionnalités du logiciel MemoryFlow ?

Le tri et rangement par famille

La deuxième étape du processus de recyclage de plastique est le triage. Du fait de leurs compositions chimiques très variées, les déchets plastiques doivent être réunis par catégorie ou par famille. Il faut noter que ces déchets plastiques sont de plusieurs natures (bouteilles, sacs, boîtes et récipients). Suivant les familles nous avons entre autres :

  • Le polyéthylène téréphtalate : encore connu sous le nom de PET, il est très utilisé dans la fabrication des bouteilles d’eau, de boissons gazeuses et de récipients d’huile de cuisine ;
  • Le polyéthylène à haute densité ou HDPE : il est utilisé dans la fabrication de boîtes pour produits laitiers et de sachets pour céréales ;
  • Le polystyrène utilisé dans la conception de boîtiers de CD, de gobelets jetables ;
  • Le polypropylène : est utilisé pour la fabrication de fiole ou pour les médicaments et couvercles de bouteilles.

Aussi, s’avère-t-il nécessaire de souligner que tous les plastiques ne peuvent être recyclés. C’est le cas des plastiques ayant renfermé des matières toxiques ou dangereuses comme les pesticides ou les neurotoxines.

A lire en complément : Les tendances SEO à privilégier en 2020

Le nettoyage précédé du broyage

C’est à ce niveau que débute l’industrialisation du processus de recyclage. Elle est effectuée par des entreprises spécialisées dans la valorisation de déchet plastique comme la multinationale Veolia. Les plastiques sont au prime abord mis dans des machines pour le nettoyage. Cela a pour but principal d’évacuer toutes les saletés. Après quoi, ils sont transférés dans d’autres machines pour le broyage. Le plus souvent il en ressort des paillettes de diverses couleurs. Les paillettes issues du broyage sont soumises à un second lavage. Les plastiques formés de PET et de HDPE sont alors éliminés, tandis que les autres sont apprêtés pour le séchage.

Le séchage suivi de l’homogénéisation

Le but du séchage est de débarrasser les paillettes des poches d’eau. Les apports d’une centrifugeuse sont souvent utiles à ce stade. En effet, en plus de sécher les paillettes, elle permet aussi de les débarrasser des impuretés ayant échappé au nettoyage. Le séchage est très important vu qu’il amorce l’homogénéisation.

Au cours de l’homogénéisation, les plastiques sont soumis à de fortes températures jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène. Cette dernière doit être homogène du point de vue de couleur, mais aussi de texture.

La phase d’obtention des granulés

L’ensemble homogène obtenu est transformé en microfilament par une extrudeuse. Ceux-ci, une fois refroidis, sortent par un autre système qui les morcelle : c’est l’obtention de granulés. Selon leurs natures, les granulés serviront à la fabrication de meubles, d’habits, de pots de yaourt, de stylos… Tout comme les verres, les plastiques devront aussi être réduits en cendre après un certain nombre de recyclages.