Les clés pour développer son e-commerce en Europe

C'est face à une concurrence franco-française parfois féroce que les chefs d'entreprises lorgnent sur le marché européen, d'autant plus que dans le domaine d'internet tout ou presque est déjà pensé pour l'international – c'est du moins ce que pensent bon nombre de patrons de PME. Pour autant, se lancer en dehors des frontières nationales n'est pas toujours aussi simple qu'on voudrait le croire. Voici donc quelques points importants à prendre en considération si l'on souhaite développer son chiffre d'affaires sur le sol européen.

Faire appel à une web agency locale

Un site internet est, par définition, accessible depuis tous les pays du monde. On aurait donc tendance à se dire qu'en la matière tout est déjà fait. Or, il existe d'excellentes raisons de faire appel à un partenaire local. Si l'on prend la situation de la Belgique par exemple, qui est le pays européen dans lequel les entrepreneurs français tentent en premier leur chance le plus souvent, il peut être judicieux de faire appel à une agence web basée sur Bruxelles afin d'avoir un pied dans le pays ciblé. C'est en échangeant avec un partenaire local qu'on se rend compte de toutes les “petites” spécificités d'un pays, qu'on imaginait très proche de la France culturellement. Mais en termes de webmarketing, d'habitudes de consommation voire de logistique, chaque pays possède ses particularités : ne pas les connaître, c'est partir dans la compétition avec un désavantage par rapport à vos nouveaux concurrents déjà implantés.

Adapter ses méthodes de fonctionnement

Pour ce qui concerne la Belgique heureusement, la législation du travail est très semblable à celle de la France, mais il existe des particularités notamment sur la logistique. Bien que les transporteurs français puissent circuler en Belgique sans problème, il est souvent préférable de faire appel à un partenaire local là encore, afin de mettre toutes les chances de son côté. Les horaires classiques doivent être également étudiés pour adapter, le cas échéant, la plage horaire de votre service client. 

Enfin, concernant plus particulièrement son site e-commerce, il est recommandé de faire attention aux habitudes de consommation : si vous possédez un site de vente en ligne (par exemple comme Prestashop) sachez que certains consommateurs sont plus sensibles à la gratuité des frais de livraison, d'autres à la présentation du produit sur votre fiche-article. Tout est question d'adaptation au marché local afin de faire fructifier son business.