Web

Les clés pour développer son e-commerce en Europe

C'est face à une concurrence franco-française parfois féroce que les chefs d'entreprises lorgnent sur le marché européen, d'autant plus que dans le domaine d'internet tout ou presque est déjà pensé pour l'international – c'est du moins ce que pensent bon nombre de patrons de PME. Pour autant, se lancer en dehors des frontières nationales n'est pas toujours aussi simple qu'on voudrait le croire. Voici donc quelques points importants à prendre en considération si l'on souhaite développer son chiffre d'affaires sur le sol européen.

Faire appel à une web agency locale

Un site internet est, par définition, accessible depuis tous les pays du monde. On aurait donc tendance à se dire qu'en la matière tout est déjà fait. Or, il existe d'excellentes raisons de faire appel à un partenaire local. Si l'on prend la situation de la Belgique par exemple, qui est le pays européen dans lequel les entrepreneurs français tentent en premier leur chance le plus souvent, il peut être judicieux de faire appel à une agence web basée sur Bruxelles afin d'avoir un pied dans le pays ciblé. C'est en échangeant avec un partenaire local qu'on se rend compte de toutes les « petites » spécificités d'un pays, qu'on imaginait très proche de la France culturellement. Mais en termes de webmarketing, d'habitudes de consommation voire de logistique, chaque pays possède ses particularités : ne pas les connaître, c'est partir dans la compétition avec un désavantage par rapport à vos nouveaux concurrents déjà implantés.

A lire aussi : Développez votre petite entreprise avec un hébergement web abordable et fiable

Adapter ses méthodes de fonctionnement

Pour ce qui concerne la Belgique heureusement, la législation du travail est très semblable à celle de la France, mais il existe des particularités notamment sur la logistique. Bien que les transporteurs français puissent circuler en Belgique sans problème, il est souvent préférable de faire appel à un partenaire local là encore, afin de mettre toutes les chances de son côté. Les horaires classiques doivent être également étudiés pour adapter, le cas échéant, la plage horaire de votre service client. 

Enfin, concernant plus particulièrement son site e-commerce, il est recommandé de faire attention aux habitudes de consommation : si vous possédez un site de vente en ligne (par exemple comme Prestashop) sachez que certains consommateurs sont plus sensibles à la gratuité des frais de livraison, d'autres à la présentation du produit sur votre fiche-article. Tout est question d'adaptation au marché local afin de faire fructifier son business.

A lire en complément : Quels sont les avantages de posséder un site e-commerce ?

Adapter son site aux spécificités locales

Lorsqu’on se lance dans le développement de son e-commerce en Europe, vous devez prendre en compte les attentes en matière de commerce en ligne, et il est primordial de les prendre en compte pour maximiser ses chances de succès.

Langue et traduction
La langue est un élément clé. Il est nécessaire de proposer une version localisée de son site dans la langue du pays ciblé. Cela permettra non seulement d’améliorer l’expérience utilisateur, mais aussi d’établir une relation plus forte avec les clients potentiels. Faire appel à des traducteurs professionnels pour s’assurer que le contenu soit correctement adapté aux nuances culturelles et linguistiques est une étape cruciale.

Moyens de paiement
Vous devez prendre en compte les moyens de paiement locaux. Chaque pays possède ses préférences.

S’appuyer sur les marketplaces européennes

Lorsqu’on souhaite développer son e-commerce en Europe, il est judicieux de s’appuyer sur les marketplaces européennes. Ces plateformes en ligne regroupent divers vendeurs et offrent une grande visibilité aux produits. Elles peuvent constituer un véritable tremplin pour atteindre de nouveaux clients dans différents pays européens.

En utilisant ces marketplaces, vous pouvez bénéficier d’un trafic déjà existant et d’une audience qualifiée. Effectivement, ces plateformes sont très populaires et attirent de nombreux acheteurs potentiels. Elles offrent également des outils de gestion et de promotion des ventes, ce qui facilite la mise en avant de vos produits.

Cependant, il est capital de noter qu’il faut respecter les règles et les conditions de chaque marketplace. Chaque plateforme a ses propres règles concernant les frais de commission, les conditions de livraison, les politiques de retour, etc. Il est donc essentiel de bien se renseigner avant de commencer à vendre sur une marketplace spécifique.

De plus, il est recommandé de diversifier ses canaux de vente en utilisant plusieurs marketplaces en même temps. Cela permet de toucher un plus large public et de maximiser les ventes. Il est également conseillé de garder une stratégie de prix cohérente entre les différentes plateformes pour éviter la concurrence déloyale et les conflits avec les autres vendeurs.