Web

10 conseils pour réussir son team-building

Avoir une entreprise à succès est fonction de plusieurs facteurs. Il faut entre autres que l’équipe qui gère cette entreprise soit soudée, productive et épanouie. Atteindre ces objectifs n’est pas chose aisée. C’est pour cela qu’on vous propose dans cet article, 10 conseils pour réussir son team-building.

5 stratégies basiques de team building

Apprenez à connaitre chaque membre de votre équipe

Pour avoir une équipe bien soudée et très bien productive, l’une des choses des plus importantes à faire est d’apprendre à connaitre cette équipe. Comment fonctionne chacun des membres qui la composent ? Quels sont leurs personnalités, leurs centres d’intérêt ? Si vous connaissez bien vos collègues, vous pourrez mettre en œuvre de façon efficace, des stratégies pour resserrer les liens, tout en évitant d’être envahissant.

Lire également : Quelle agence pour réaliser votre projet ?

Réalisez des activités extra professionnelles

Les plus belles idées de team building sont les plus simples. Ainsi, pour resserrer les liens et avoir une équipe assez productive, vous pourrez initier des activités extra professionnelles. Néovent pourrait d’ailleurs vous y accompagner. Avec son aide, vous pourrez donc organiser pour votre équipe, des soirées d’entreprise, des voyages d’entreprises… qui viendront de temps à autre, resserrer les liens.

Engagez souvent des communications non professionnelles

En outre, vous pourrez engager des communications informelles, afin d’aider votre équipe à combler le faussé communicationnelle qui existe entre ses membres. Partagez des faits, un point de vue, pour inciter tout le monde à la discussion.

A voir aussi : Métiers du digital les plus recherchés sur le marché du travail

Expliquez à votre équipe que le talent n’est absolument rien sans assistance

Dans un environnement d’équipe, lorsqu’un membre réussi c’est bien parce qu’il dispose du soutien des autres membres de l’équipe. Ainsi, à travers votre stratégie de team building, il faudra expliquer à chaque membre de votre équipe qu’en dépit de son talent, il ne peut se développer que lorsqu’il est bien entouré.

Conviez les membres de l’équipe qui travaillent à distance à former une équipe locale

La distance n’est plus un frein à la collaboration à l’aire du digital. Mais puisqu’à cette aire, cette communication ne se fait qu’avec des outils numériques, elle ne participe pas vraiment à resserrer les liens. Ainsi, pour une bonne cohésion dans votre équipe, vous pouvez demander à vos collaborateurs de communiquer directemententre eux, au lieu de passer forcément par vous.

Cinq stratégies subsidiaires

Pour faire un excellent team building, vous pouvez miser sur cinq autres stratégies qu’on traitera de subsidiaire.

La première d’entre elles, c’est de miser sur un brainstorming électronique, lorsque vous voulez vous réunir et résoudre un problème. Ici, au lieu de mettre tout le monde autour d’une table, vous pourrez essayer plutôt une réunion électronique, qui permettra à tout le monde de donner son avisvia un forum par exemple. Personne ne sera donc sous l’influence de l’autre.

En outre, il faudra disposer dans votre équipe, d’un penseur analytique dont le rôle sera de lire chaque méthode mise en place par l’équipe et de décoder les failles ou les faiblesses.

Pensez, également à unifier tout le monde sous la même culture d’entreprise. Faites bien comprendre la responsabilité de chacun dans l’atteinte des objectifs, de sorte que chacun connaisse sa part de responsabilité.

Par ailleurs, il ne faudra pas négliger la sensibilité sociale de chacun des membres de l’équipe. Maximisez à cet effet le dialogue.

Enfin, lors de la constitution de votre entreprise, faites un mélange équilibré de personnes introverties et de personnes extraverties. Les uns pourront permettre aux autres de s’extérioriser et les autres permettront aux uns d’avoir un peu de retenue.

 

Comment choisir l’activité de team building appropriée

Le choix de l’activité appropriée pour votre team building est crucial, car elle doit être en parfaite adéquation avec les objectifs que vous avez fixés. Voici quelques conseils utiles pour bien choisir votre activité.

En premier lieu, il faut prendre en compte les goûts et les intérêts des membres de l’équipe. Une activité qui ne plaît pas aux participants risque d’avoir un effet négatif sur la motivation et le moral de l’équipe. Veillez donc à ce que chaque membre puisse s’identifier dans l’activité choisie.

Pensez aussi à l’accessibilité de l’activité. Si certains membres ont des difficultés physiques ou des peurs particulières (comme le vertige), choisissez une activité adaptée ou proposez-leur une alternative.

Selon vos objectifs, certaines activités seront plus pertinentes que d’autres. Par exemple, si vous voulez développer la collaboration au sein du groupe et apprendre à mieux vous connaître entre collègues, pourquoi ne pas opter pour une journée accro-branche ? Pour encourager la créativité, une séance d’improvisation pourrait faire l’affaire.

Pensez aussi à prévoir un budget suffisant pour cette activité ainsi qu’un planning permettant aux équipes participantes de planifier leur temps libre sans utiliser leurs heures supplémentaires. Vous devez penser à toute chose de près afin qu’il n’y ait aucune surprise pouvant compromettre votre événement.

Pour que votre team building soit réussi, il faut bien choisir l’activité appropriée. Prenez en compte les goûts et les intérêts des membres de l’équipe, l’accessibilité de l’activité ainsi que vos objectifs fixés. Cela vous permettra d’avoir une activité cohérente avec vos attentes et qui permettra à tous les participants de tirer profit du moment passé ensemble.

Comment évaluer l’impact de votre team building sur votre équipe

Le team building est une expérience enrichissante pour chaque membre de votre équipe, mais pour réussir cette journée, voici quelques conseils pratiques.

Vous pouvez créer un questionnaire anonyme pour que chaque participant puisse donner son avis sur l’événement. Les questions doivent être adaptées à vos objectifs et permettre aux participants d’exprimer leur ressenti. Il peut s’agir de la qualité des activités proposées, du travail en équipe ou encore de la communication entre les membres.

N’hésitez pas à demander l’avis des responsables hiérarchiques, qui ont observé le comportement des employés pendant l’événement ainsi que dans les jours suivants. Ils peuvent témoigner si cette expérience a été bénéfique ou non pour l’équipe.

Vous pouvez aussi vérifier si les connaissances acquises pendant le team building sont mises en pratique au quotidien grâce à la mise en place d’un suivi post-formation. Cela peut se faire par le biais d’un plan d’action commun avec des objectifs clairs définis après l’événement et qui seront revisités régulièrement lors des réunions hebdomadaires.

Les retours positifs ne suffisent pas toujours pour prouver l’efficacité du team building. Il faut donc prévoir une analyse plus approfondie telle que celle effectuée par un cabinet spécialisé ou même par un consultant interne RH capable de réaliser une étude comparative avant/après évènement afin de mettre en exergue les résultats concrets.

Vous devez prendre en compte l’impact sur les relations professionnelles. Les membres de l’équipe se sentiront-ils plus à l’aise pour communiquer ? Est-ce que la collaboration et le travail d’équipe s’améliorent avec le temps ? Ces éléments sont essentiels pour maintenir une dynamique positive au sein de votre entreprise.

Mesurer l’impact du team building n’est pas tâche facile. Pourtant, cela vous permettra non seulement d’avoir un retour sur investissement, mais aussi d’adapter vos méthodes dans le but d’améliorer votre planification future. N’hésitez donc pas à mettre en place ces différentes stratégies afin de tirer profit au maximum des événements organisés pour renforcer la cohésion et la performance de votre équipe !