Quels sont les avantages de partitionner un disque dur ?


L’avez-vous remarqué ? Lorsque vous achetez un ordinateur, son disque dur est souvent doté d’une seule partition. Il en est de même pour les disques durs externes que vous pourrez acheter indépendamment d’un ordinateur. En effet, le constructeur vous laisse le champ libre pour partitionner vous-même, en nombre voulu, ce périphérique de stockage indispensable au bon fonctionnement de votre ordinateur et à la conservation de vos fichiers. De ce fait, partitionner son disque dur externe est d’une grande importance. Mais qu’est-ce que c’est la partition, et quels sont les avantages que l’on gagne à partitionner son disque dur ?

La partition de disque dur, qu’est-ce que c’est ?

Partitionner un disque dur, qu’il soit externe ou interne, revient à le diviser de façon virtuelle, en plusieurs parties. Un disque dur qui ne compte pas de partition est inutilisable. Il doit donc compter au moins une partition. Le partitionnement d’un disque dur est également indispensable dans le cas où ce dernier pourrait abriter plusieurs systèmes d’exploitation à la fois, qui néanmoins ne pourront pas rester ensemble sur une même partition. La partition est par ailleurs, utilisée pour isoler le système d’exploitation et les logiciels de vos données personnelles telles que vos images, vidéos, documents…

Lire également : Quels sont les avantages et inconvénients de Project Online, la version cloud de Microsoft Project ?

Lorsque le disque dur est partitionné en tenant compte du format MBR, vous pouvez obtenir jusqu’à 4 partitions. S’il est partitionné au format GPT, vous pourrez obtenir dans ce cas, jusqu’à 128 partitions. Le processus de partitionnement n’est pas des plus aisés, surtout lorsqu’il est question de formater un disque dur sous Windows 10. C’est pour cela qu’il existe des logiciels qui vous permettent de faire une partition gratuite.

Les avantages pour lesquels il est bien de partitionner son disque dur

Lorsque vous partitionnez votre disque dur en plusieurs parties, ce dernier améliore ses performances. De ce fait, en se basant sur la table de partitionnement, la tête de lecture recherchera les données dans une zone précise et non sur l’ensemble du disque dur en question. Ce procédé limite les déplacements et accélère la vitesse d’accès aux données.

Lire également : Quels sont les meilleurs logiciels de clonage de disque dur gratuit ?

En outre, partitionner son disque dur est un moyen de prolonger la vie de ce dernier, du fait que les tâches de la tête de lecture sont allégées. Ce qui induit qu’elles ne fourniront plus beaucoup d’effort.

Enfin, la partition est une sorte de garantie supplémentaire pour les données qui sont stockées à part sur un disque dur. Autrement dit, si une réinstallation du système d’exploitation s’impose par exemple, suite à une panne ordinaire, seule la partition qui héberge le système d’exploitation sera concernée. Vous n’aurez donc pas à craindre que les autres partitions du système soient affectées par la réinstallation. Parce que, au cas où le système d’exploitation serait logé sur la même partition que vos données, tout sera perdu.