Principes des systèmes d’entraînement pour robots logistiques


Nous aimons de plus en plus les systèmes automatisés parce qu’ils nous facilitent la vie d’une part et qu’ils permettent d’accélérer les productions industrielles d’autre part. Mais pour que les robots soient performants, il faut qu’ils soient convenablement équipés, notamment grâce à une technologie d’entraînement.

Robotique et automatisation, atouts pour tous les secteurs

La logistique fait partie des activités les plus touchées par la robotique. Entre le besoin de réduction des délais, la recherche d’une amélioration des conditions de travail ou encore la nécessité d’une gestion optimale des stocks et du bon suivi des flux de marchandises, les robots apportent des solutions à tous les niveaux.

A lire aussi : Les meilleurs processeurs pour un PC en 2017

Nous ne pouvons donc désormais plus nous passer d’eux. En ce sens, il est essentiel qu’ils puissent être efficaces, afin d’exécuter comme il se doit les tâches pour lesquelles ils sont programmés.

Pour améliorer l’efficacité des robots, un système d’entraînement performant, à l’image de ceux que proposent des sites tels que Maxon Group, aura un rôle clé à jouer. La machine ayant remplacé l’homme dans divers secteurs, alors on ne peut que chercher à en tirer le meilleur.

A lire aussi : Objets connectés : ce qui va cartonner en 2016

Le robot peut travailler rapidement, sans temps d’arrêt. Seule une bonne maintenance est nécessaire pour qu’il puisse conserver son niveau de performance. Ainsi, il est indéniable que le recours aux robots entraîne une meilleure productivité.

L’homme intervient pour enclencher, programmer et planifier. Le robot s’occupe des opérations. Une telle collaboration homme-robot permet aux entités logistiques de fonctionner à plein régime et de fournir d’excellents résultats. De façon générale, elle contribue à l’évolution de divers secteurs.

La preuve ? L’apport considérable du robot touche déjà de nombreux secteurs : industrie, e-commerce, santé, etc. Logiquement, les pays développés investissent à tour de bras dans le développement de la robotique. C’est d’ailleurs le cas de la France, qui est aujourd’hui l’un des pays les plus robotisés dans le secteur de l’automobile.

robotique système entraînement

Des systèmes d’entraînement pour assurer la productivité des robots logistiques

Si la robotisation avance aussi vite, notamment en matière de logistique, c’est parce que les systèmes d’entraînement proposés s’adaptent à chaque type d’activité. De fait, la performance des robots est intimement liée à la technologie d’entraînement qu’ils embarquent.

Cette dernière, à son tour, est certes influencée par les principes de conception et la nature du moteur, mais aussi et surtout par l’intervention de toutes les disciplines connexes et la maîtrise des exigences propres au secteur.

La technologie n’évolue que si elle parvient à trouver des applications pertinentes à ses conceptions. Dans le cas spécifique des systèmes d’entraînement pour les robots logistiques, une telle application aurait pour implication l’amélioration de la productivité par le biais d’une meilleure dynamique. Qu’il s’agisse alors des préparations de commandes ou des transports de charge, chaque opération sera exécutée dans le but de garantir une production maximale avec un minimum d’énergie.

Pour y parvenir, il faut alors partir des spécificités du système logistique final, aussi bien d’un point de vue technique que d’un point de vue commercial. Ensuite, les composantes du système sont également à prendre en compte. Voilà pourquoi le recours à des experts de divers domaines est primordial.

Des spécialistes tiennent évidemment compte de tous ces paramètres, afin de proposer à leurs clients des systèmes d’entraînement performants.