Découvrez Statpedia, un outil gratuit pour créer des graphiques

Statpedia

La nouvelle webapp Statpedia fera forcément le bonheur des personnes qui créent régulièrement des graphiques dans leurs tâches quotidiennes. Accessible gratuitement, cet outil permet de générer de façon automatique tout type de graphique. Il s’agit ainsi d’une bonne solution pour mettre en valeur des données statistiques ou analytiques.

Une plateforme facile d’accès

Pour créer des graphiques avec Statpedia, vous devez vous rendre sur le site web qui est dédié à l’outil. Même si celui-ci est seulement disponible en anglais, cela ne l’empêche pas de plaire à cause notamment de son accès facile. En effet, vous n’aurez pas de mal à vous retrouver sur son interface qui est simple et intuitive. Vous y serez guidé durant tout le processus à suivre pour mettre en image vos données.

Avec Statpedia, la création de graphiques n’est pas loin d’être un jeu d’enfant ! Même ceux qui l’utilisent pour une première fois s’y retrouveront très facilement. Et vous pourrez faire vos présentations sous différentes formes. Pour être plus précis, l’outil en propose 6 et vous êtes libre de choisir celle que vous préférez pour vos graphiques. Ensuite, vous pourrez les intégrer dans une page web en vous servant d’un code HTML. Vous pourrez partager vos réalisations si vous le souhaitez, et ce, en passant par un lien raccourci. La sauvegarde de vos graphiques se fait à partir des formats PDF, .JPEG, .PNG ou .SVG, ce qui vous permettra de vous en servir dans vos documents personnels.

Pourquoi créer des graphiques avec Statpedia ?

En créant vos graphiques avec Statpedia, vous pourrez mieux optimiser vos contenus en créant des graphiques. Cette plateforme vous assure une lecture dynamique et apportera un plus à vos créations. Avec Statpedia, il n’est point compliqué de traduire schématiquement des informations denses et particulièrement difficiles à assimiler.

Lorsque vous utiliserez pour la première fois cet outil, vous comprendrez que l’élaboration de graphiques n’a rien de complexe. En tout cas sur le site dédié, vous trouverez à gauche de l’écran un tableur grâce auquel vous pourrez intégrer facilement les données de votre graphique. Et en vous déportant vers la droite, vous verrez le résultat de votre travail. Vous remarquerez surtout que le rendu est généré automatiquement. Lorsque vous avez fini de faire un graphique, vous avez la possibilité de l’enregistrer directement en format image.

Vous pourrez faire toutes vos actions sur Statpedia sans forcément passer par une inscription. Mais si vous avez l’intention de partager votre travail, vous n’aurez d’autre choix que de vous inscrire sur la plateforme.

Toujours plus d’actions à effectuer avec Statpedia !

Si vous souhaitez créer des graphes en utilisant les données d’un tableau ou à partir de l’importation d’un tableau existant par du copier-coller, vous n’avez qu’à vous servir de Statpedia. Notez aussi qu’avec cet outil, vos graphes sont actualisés instantanément. Les actions d’ajout ou de suppression de ligne se font rapidement par un simple clic droit.
Concernant toujours les graphes, Statpedia permet d’en créer à volonté et de les personnaliser en jouant sur la couleur, le fond, la taille de police et bien d’autres choses. Il existe même des options 3D que tout utilisateur peut exploiter pour des créations originales.

Le secteur du numérique encore loin d’être paritaire

femme secteur du numérique

Le secteur du numérique a le vent en poupe. Mais, elle enregistre peu de femmes par rapport aux hommes alors que les métiers du numérique sont aussi faits pour elles. Les statistiques sont formelles ! Ce secteur est encore loin d’être paritaire. Les raisons sont nombreuses et profondes. Découvrez !

Le secteur du numérique est-il paritaire ?

A cette question, une étude menée par Syntec Numérique apporte une réponse concrète. Le résultat de cette étude révèle un taux de féminisation de 33% dans le secteur du numérique. Pour aider les femmes à exploser dans ce domaine, des structures n’hésitent pas à leur apporter des soutiens. Notamment la structure Social Builder, qui grâce à ses services, permet aux femmes d’avoir des opportunités d’emploi et les mêmes chances que les hommes. Malgré ses aides, on note toujours un nombre considérable d’hommes présents dans ce secteur que de femmes.

Cela s’explique par le fait que très peu de femmes s’intéresseraient au secteur du numérique. Ce manque d’intérêt de la gente féminine pour les métiers du numérique est dû d’une part à l’ignorance des nombreuses opportunités qui leur sont offertes. D’autre part, plusieurs considèrent les métiers du numérique comme plus aptes au sexe masculin. En tout cas, celles qui ont fait du numérique leur passion s’en sortent, voire plus que les hommes. Car elles ont compris que c’est avant tout des métiers de passion, qui ne concernent pas uniquement les hommes.

Des indicateurs d’inégalité entre homme et femme dans le secteur du numérique

Il y a les écarts de rémunération que l’on observe pour un même travail. Des statistiques fiables chiffrent l’écart salarial à 5,5%. Un écart qui ne semble pas favoriser, ni encourager la gente féminine dans le secteur du numérique. Par ailleurs, elles accèdent difficilement aux postes de responsabilité. De plus, peu de femmes sont aujourd’hui fondatrices de startups (15%). Heureusement, plusieurs actions peuvent être menées pour favoriser la parité et l’égalité entre les deux sexes dans le secteur du numérique.

D’abord, inciter toutes les femmes à avoir de la passion pour les métiers du numérique. Il est donc indispensable de les renseigner sur toutes les opportunités offertes. Également leur indiquer les diverses fonctions qu’elles peuvent faire dans ce domaine. D’où l’utilité des Forums jeunes femmes & Numérique. Mieux informées et bien formées aux métiers du numérique, les femmes auront l’audace de supplanter les hommes dans le secteur du numérique.

WhatsApp est désormais disponible sur PC et MAC

WhatsApp sur pc et mac

À partir de WhatsApp, il est possible d’échanger gratuitement des messages avec ses proches. En plus, cet outil, très pratique, permet de créer des groupes au sein desquels le partage de vidéos, d’images et de messages audio se fait en toute simplicité.

WhatsApp étant une application mobile, on ne pouvait l’utiliser que sur smartphone et sur le web. Mais désormais, il est permis de s’en servir sur un ordinateur de bureau. En effet, le 10 mai dernier, Facebook, propriétaire de l’application, a annoncé que celle-ci pourra fonctionner à partir des versions Windows 8 et Mac OS 10.9. Il est bon d’indiquer que des logiciels non officiels permettaient déjà à certaines personnes d’utiliser l’application depuis leur ordinateur.
Avec cette extension, les échanges sur WhatsApp seront plus nombreux.

Installation de WhatsApp sur PC

Pour installer WhatsApp sur PC, il est nécessaire d’utiliser l’application mobile afin de scanner un code QR qui sera visible à l’écran de l’ordinateur. Et c’est ce code qui permet à l’utilisateur de se connecter.

Lorsque l’application est lancée sur l’ordinateur, il faut se rendre dans les réglages et faire un clic sur WhatsApp Web, une action importante pour le scannage du code QR. Une fois que c’est fait, la connexion au compte de l’utilisateur s’effectue aussitôt. Celui-ci récupérera alors tous ses contacts, de même que l’historique de toutes ses conversations et pourra les poursuivre sur son ordinateur.

Le problème avec l’utilisation de WhatsApp sur PC c’est qu’il est impératif d’activer l’application sur son smartphone et de placer l’appareil non loin de l’ordinateur. L’utilisateur est obligé de faire ainsi s’il veut que l’application fonctionne sur son bureau.

Toujours pas de publicité sur WhatsApp

Depuis que WhatsApp a été créé, il n’est pas possible d’y faire de la publicité. Et ceux qui s’attendaient à ce que ce service de messagerie change la donne avec sa version mobile ont vite déchanté. En effet, Facebook ne permet toujours pas la pub.

Toutefois, selon certaines indiscrétions, une piste est en étude afin que de l’argent puisse être gagné à partir de cette application. Les réflexions sont orientées vers la possibilité de proposer des services publicitaires aux entreprises, ce qui est déjà le cas avec Messenger, un autre produit de communication instantanée propriété de Facebook.

Une version PC pour résoudre divers problèmes

Avec cette version PC, certains problèmes liés à l’utilisation de WhatsApp sur mobile sont réglés. C’est le cas du confort. Désormais, les utilisateurs seront plus à l’aise en communiquant, à cause notamment du clavier qu’ils pourront utiliser et de l’écran d’ordinateur qui leur offrira un visuel plus important.

Aussi avec WhatsApp sur mobile, finies les plaintes liées au déchargement rapide des batteries. À ce propos, de nombreux utilisateurs ont fait savoir que leur batterie a tendance à se décharger anormalement quand l’application est en marche. Il faut toutefois indiquer que ce problème n’existe pas avec les smartphones qui utilisent Android ou IOS. C’est plutôt du côté du Windows Phone qu’il y a un souci. Des tests ont ainsi été faits et ont mis en évidence ce problème. C’est le cas de l’expérience faite avec un Lumia 920, expérience à partir de laquelle il n’y a plus aucun doute sur l’incompatibilité WhatsApp et Windows Phone. En attendant qu’une solution soit trouvée, la version PC de la messagerie instantanée peut permettre d’éviter ce fâcheux désagrément.

Google Adsense lance les annonces natives

google-adsense-logo

Google Adsense désire répondre de la meilleure des façons aux attentes des éditeurs. C’est pour cette raison qu’il vient de lancer un nouveau format publicitaire responsive. Ce format baptisé Native Ads ou Annonce Native s’affiche sur les différents écrans. Elle fera sûrement le bonheur des éditeurs de contenu.

Annonces natives via DoubleClick For Publishers

Le plus célèbre des moteurs de recherche, Google ne cesse d’innover dans le domaine de la publicité sur le Web. Ainsi, Google Adsense a mis en place un nouveau format publicitaire appelé Native Ads. Dans la langue de Molière, on dira plutôt « Annonces Natives ». A partir de DoubleClick For Publishers (DFP), la possibilité est donnée à tous les éditeurs de contenus d’intégrer des annonces publicitaires plus dynamiques. En effet, ces publicités ont la capacité de s’adapter, de la meilleure manière, à tous les types d’écran. Les éditeurs n’auront plus besoin, par exemple, de passer des heures rien que pour dénicher un format pub compatible sur mobile ou les pages AMP.

Avec les annonces natives, Google Adsense veut répondre aux exigences des annonceurs tout comme des éditeurs. Les experts de Google ont donc tout mis en œuvre afin de rendre les Natives Ads compatibles avec les mobiles, les applications mobiles, le deskop et AMP. Grâce à ce nouveau format publicitaire, les performances seront améliorées avec un CTR 4 à 5 fois supérieur. Plusieurs éditeurs (plus de 200) repartis dans différent pays du globe utilisent cette solution innovante de DoubleClick For Publishers.

Comment fonctionnent les annonces natives ?

Une annonce native peut s’afficher sur toutes les sortes d’écran. Cependant, pour une même annonce publicitaire, l’affichage est différent que ce soit sur deskop ou mobile. Les éditeurs de contenus ont plusieurs options dans le choix de leurs formats d’annonces natives. Ils peuvent opter pour des formats standards ou élaborer des formats personnalisés. Dans le second cas, l’éditeur peut se permettre de définir comme il le souhaite les formats de l’affichage.

La création d’un format personnalisé d’annonce native se fait dans DFP en allant dans l’onglet Diffusion. Il y a aussi plusieurs styles natifs. On peut modifier leur affichage depuis le code JavaSript, HTLM ou CSS. Les experts de Google Adsense ont rendu la tâche plus aisée aux éditeurs afin de leur permettre de parvenir aux résultats recherchés. Savez-vous que le New York Times a testé les annonces natives sur des mois ? Les résultats obtenus sont surtout très encourageants.

Objets connectés : ce qui va cartonner en 2016

objets connectésAvec un objet connecté, on peut envoyer des informations sur plusieurs types de support tels que : PC, smartphone et tablette. Les startups ont fait de grandes innovations cette année. Le CES 2016 a mis en valeur des objets connectés extraordinaires. Les développeurs ont travaillé durement pour vous rendre la vie plus facile. Découvrez !

Objets connectés français inédits de 2016

L’année 2016 offre une diversité d’objets connectés pour la grande joie des Français. Des innovations de taille pour vous faciliter la vie au quotidien ! C’est dans cette optique qu’il a été mis au point un boîtier connecté design par Wistiki. Avec ce boîtier, il vous sera très facile de retrouver, par exemple, vos clés ou un objet quelconque. Depuis votre smartphone, vous pouvez faire sonner l’accessoire en vue de localiser sa position.

Savez-vous qu’il existe désormais un thermomètre intelligent ? Il s’agit de l’objet connecté « Thermo ». Il indique tout de suite votre température une fois que vous le posez sur la tempe. Puis, récupérez les informations indiquées sur votre smartphone (ou ordinateur) via Bluetooth ou Wifi afin de le transmettre à votre médecin. Une autre nouveauté, qui fera parler d’elle cette année, est le parapluie connecté. Son utilité : c’est un parapluie que vous pouvez utiliser dans le but d’analyser des données météorologiques. Grâce à ce gadget intelligent de la startup Weezoo, on saura à quel moment sortir avec un parapluie. Mais, il est toujours en cours de développement dans les laboratoires de la startup.

Plusieurs aux objets connectés à avoir absolument

Toutes celles qui souhaitent en finir avec les kilos superflus seront satisfaites avec LEVL. Avec cet objet connecté, vous saurez combien de calories vous brûlez au quotidien. Il suffit de souffler dans l’objet puis de le déposer dans son boîtier pour l’analyse. Quand maman se retrouve avec bébé dans la voiture, elle met tout en œuvre pour sa protection. Heureusement, 4moms est le gadget qui rassurera toutes les mères soucieuses de la sécurité de leur enfant. Mesdames, vos soucis sont finis avec le siège auto nouvelle génération qu’il vous offre. Il est composé d’un guide performant d’installation de siège auto dans votre véhicule. Les consignes sont visuelles et sonores, il n’y a donc pas d’erreur à commettre. Tester les capacités de votre cerveau et favoriser une excellente méditation, voilà les services que va vous rendre l’objet connecté Muse. Un serre-tête indispensable pour se relaxer en toute simplicité.

Que va changer RankBrain pour les SEO ?

Programme d’intelligence artificielle, RankBrain aide Google à mieux comprendre les requêtes lancées par les internautes. Ce système permet de mieux traiter les résultats de recherche et de proposer les plus pertinents aux internautes.

google-rankbrain
RankBrain peut jouer un rôle important dans le référencement d’un site en apportant des changements dans la façon d’appréhender le SEO et de mettre sur pied une campagne de mots-clés appropriée pour monter dans les résultats de recherche.

Fonctionnement du RankBrain

Le but principal de RankBrain est d’analyser la requête de l’internaute en la traduisant en des vecteurs, lesquels capturent le sens de ladite requête. Le fonctionnement de ce système repose sur un apprentissage automatique, en ce sens qu’il apprend à identifier certaines expressions, mots ou tournures de phrases.

RankBrain ne suit pas les règles de l’algorithme de Google, mais est plutôt configuré pour une meilleure interprétation des requêtes assez complexes. En effet, il arrive souvent qu’un internaute fasse une recherche sur un sujet dont il n’a pas assez d’informations. Et la requête envoyée peut être mal interprétée par le moteur de recherche. RankBrain intervient dans un tel cas en devinant, d’une certaine manière, ce que l’internaute recherche comme information et qui l’a poussé à faire une requête.

Une solution pour afficher les meilleurs résultats des nouvelles recherches lancées sur Google

RankBrain est bien une solution pour afficher les meilleurs résultats d’une requête. Toutefois, cet outil permet surtout de donner de bonnes réponses aux recherches qui n’ont jamais été lancées auparavant sur Google. Et celles-ci sont de l’ordre de 15 % par jour.

Dans le fond, RankBrain n’est pas une véritable nouveauté. En fait, dans le fond, ce système fait déjà partie de l’algorithme de Google, même si les gens ne l’ont pas remarqué. Une mise à jour globale, effectuée en 2013 et dénommée Hummingbird, fonctionne comme RankBrain, en mettant l’axant sur la sémantique et la compréhension des requêtes. Celle-ci assure une meilleure interprétation des groupes de mots et paragraphes afin que les meilleurs résultats d’une requête s’affichent sur Google. RankBrain s’inscrit aussi dans cette logique et n’entre pas en jeu lorsqu’il s’agit de recherches composées d’un ou de deux mots-clés.

Un impact sur le SEO

Pour le moment, on juge l’impact du RankBrain moins important sur le SEO. Toutefois, ce système ne devrait pas être ignoré dans les critères de référencement. Ce serait en effet une erreur de négliger son incidence dans les campagnes de mots-clés. À ce sujet, on sait que pour toute campagne digne de ce nom, des termes pertinents sont choisis afin de répondre aux requêtes des internautes. Il arrive toutefois qu’un SEO choisisse des mots-clés que son audience ne recherche pas. C’est plus dans un tel cas que RankBrain peut intervenir. Il sera donc possible de lancer des campagnes SEO plus axées sur les changements actuels et basées sur des requêtes moins attendues, étant donné que ce système a la capacité d’interpréter les requêtes ambigües.

On peut le dire, le véritable changement apporté par RankBrain c’est l’assouplissement du travail du référenceur qui aura moins de contraintes dans le choix des mots-clés d’une campagne. Quoi qu’il en soit, il ne faut jamais oublier de miser sur la qualité au niveau du contenu, un détail très important si on veut être bien classé dans les résultats de Google.

Découvrez les premières images d’Instagram Analytics

Instagram-Analytics 2Des statistiques sur les followers et les publications, Instagram Analytics prévoit des images bien détaillées pour tous les comptes d’entreprise. Le réseau social de partage de photos et de vidéos a pensé à tout afin de satisfaire les professionnels. Possibilité de passer d’un compte traditionnel à un compte d’entreprise. Découvrez les nouveautés !

Des statistiques poussées avec Instagram Analytics

Avec le lancement dans les semaines ou mois à venir des comptes d’entreprise sur Instagram, la plateforme prévoit le lancement d’une fonctionnalité particulière : Instagram Analytics. Cette nouvelle fonctionnalité permet de connaître, sur les comptes d’entreprise Instagram, les statistiques sur les followers. Chaque utilisateur pourra découvrir en images les statistiques concernant les followers telles que : pays, ville, période d’activité, âge, etc. Des statistiques poussées qui apportent des informations indispensables aux professionnels. Avec Instagram Analytics, c’est également plus de statistiques concernant les meilleures publications, le reach organique ou encore le nombre de fois que les internautes clics sur le lien du compte. Bien sûr, il s’agit de statistiques capitales à tous les comptes professionnels. Les fonctionnalités et les statistiques offertes par Instagram Analytics seront accessibles depuis n’importe quel compte d’entreprise.

instagram analytics

Avoir un compte d’entreprise sur le réseau social Instagram

Avoir un compte d’entreprise sur la plateforme Instagram offre de nombreux avantages. En faisant une comparaison avec les comptes traditionnels, on peut distinguer 4 points novateurs. Ce sont : un classement par catégories, un CTA « Contacter », un lien pour s’informer sur la localisation de l’entreprise et Instagram Analytics (fonctionnalité offrant des statistiques sur leur activité). On dira qu’avoir un compte d’entreprise s’avère plus bénéfique qu’un compte traditionnel. Des tests sont en vue afin de donner la possibilité aux utilisateurs de passer en compte d’entreprise. Espérons que les résultats de ces tests soient satisfaisants.

Pour quand Instagram Analytics en Europe ?

Instagram Analytics est une alternative dynamique réservée à toutes les entreprises. Malheureusement, les entreprises européennes qui souhaiteraient se faire une grande renommée via cet outil performant devront attendre encore un peu. Rien n’a encore été annoncé concernant l’ouverture des comptes d’entreprise en France. Mais, les professionnels impatients espèrent que cela sera pour bientôt. Vu les avantages offerts par les statistiques de la fonctionnalité Instagram Analytics, un nombre considérable de professionnels en France, sera ravi d’un déploiement dans les semaines ou avant la fin de l’année. Plus qu’un réseau social, Instagram offre la possibilité aux entreprises de pouvoir réussir leur business.