High Tech

Les poudres et résines 3D : matériaux pour impressions plastiques de haute qualité

L’industrie de l’impression 3D repose en grande partie sur les deux familles de polymères que sont les résines et les poudres. Ces deux types de matériaux se distinguent notamment par leurs propriétés thermiques et mécaniques, leur domaine d’application et leur compatibilité avec différents procédés d’impression. » Essayons de vous guider dans le choix des meilleures poudres et résines pour vos projets d’impression 3D.

Types de plastiques pour l’impression 3D

Afin de bien comprendre la différence entre résines et poudres en impression 3D, il est important de savoir qu’il existe deux principales catégories de plastiques à usage industriel : les thermodurcissables et les thermoplastiques. La principale différence réside dans leur réaction face à la chaleur : les thermodurcissables durcissent lorsqu’ils sont exposés à une source de chaleur puis conservent leur forme après refroidissement, tandis que les thermoplastiques peuvent être façonnés à volonté lorsqu’ils sont chauffés puis refroidis, changeant ainsi de forme plusieurs fois selon les variations de température.

A lire également : Découvrez la nouvelle vitrine réfrigérée Heineken

Résines et poudres : caractéristiques et propriétés

  • Résines : Les résines pour l’impression 3D sont généralement utilisées pour les procédés de photopolymérisation tels que la stéréolithographie (SLA) ou le Digital Light Processing (DLP). Parmi les résines les plus courantes, on trouve les résines standard, les résines résistantes à la température, les résines dentaires et bien d’autres.
  • Poudres : Les poudres plastiques sont principalement utilisées dans les procédés de fusion sélective par laser (SLS) et le frittage de poudre. On trouve notamment des poudres à base de nylon (PA12, PA11), des thermoplastiques semi-cristallins comme le PEEK et bien d’autres matériaux.

Des spécialistes de la fabrication additive se doivent de maitriser les différents matériaux. En matière d’impression 3D plastique, Addinnov ne déroge pas à la règle.

A lire aussi : Un logiciel de facturation via le cloud

Applications des résines et poudres en impression 3D

Les deux familles de matériaux ont de nombreuses applications différentes dans divers secteurs, selon leurs propriétés spécifiques : Exemples d’applications pour les résines :

  • Modélisation et prototypage rapide
  • Fabrication de pièces mécaniques et structures fonctionnelles complexes
  • Industrie dentaire : prothèses, couronnes, appareils orthodontiques…

Exemples d’applications pour les poudres :

  • Industrie automobile : composants mécaniques, carrosserie, éléments internes…
  • Aéronautique : pièces structurelles légères et résistantes
  • Électronique : boîtiers, supports, connecteurs…

Compatibilité des procédés d’impression 3D

Chaque famille de matériaux est compatible avec des procédés d’impression spécifiques :

  • Résines : Les résines sont généralement utilisées dans les techniques de stéréolithographie (SLA), Digital Light Processing (DLP) ou encore le Multi Jet Fusion (MJF).
  • Poudres : Les poudres plastiques sont principalement utilisées pour la fusion sélective par laser (SLS) et le frittage de poudre.

Techniques de post-traitement

En fonction du type de matériau et de l’application, différentes méthodes de post-traitement peuvent être envisagées :

  • Résines : Lavage à l’eau ou à l’alcool isopropylique, ponçage, polissage, peinture…
  • Poudres : Élimination des particules non frittées, infiltration d’un liant, traitement thermique, enduction de surface, peinture…

Tarifs et fournisseurs de résines et poudres plastiques

Il existe une large gamme de résines et poudres disponibles sur le marché, dont les prix varient en fonction des propriétés et caractéristiques spécifiques du matériau ainsi que du fabricant. Il est donc important de comparer les offres et de choisir des fournisseurs qui proposent des matériaux de qualité adaptés à vos projets d’impression. Pour conclure, les résines et poudres plastiques présentent un vaste champ d’applications dans différents secteurs industriels. 

Le choix entre ces deux familles de matériaux dépendra principalement de l’application spécifique, des propriétés recherchées pour la pièce imprimée et du procédé d’impression 3D utilisé.